Le premier essai

Grâce à la blogosphère, j’ai découvert les poupées d’inspiration Waldorf. Réunissant tout ce que je trouvais sur le sujet, de la création de la tête à celle des pieds, je me suis fait un petit résumé, me suis fabriqué mon propre patron et, avec une touche d’inspiration personnelle, me suis enfin lancée dans l’aventure.

Ouille ouille ouille !!! Poppy, la prem’s, est jolie, mais quelque peu disproportionnée (trop longiligne) et toute plissée. Après ce premier essai, un constat s’imposait : le patron était à retravailler et mon matériel n’était pas adapté.

Quant au premier problème, un œil extérieur – celui de mon chéri – a permis de m’orienter. J’ai hésité un moment à acheter un patron. De nombreux sites en proposent et il est souvent conseillé de commencer avec ces précieuses aides ; c’est donc un gain de temps indéniable mais cela me gênait un peu : j’avais envie que mes poupées soient de vraies pièces uniques.

Quant au second problème, je me suis rendue sur le site Marotte et Cie (http://www.marotte-cie.com/catalog/index.php) et là, tout a changé. Il est plus prudent de réaliser sa première poupée avec des produits les moins chers possibles et d’acheter ensuite de bons produits lorsqu’on est plus sûr de soi. Pour autant, c’est quelque peu frustrant de finir sa première poupée et de la voir « gâchée » par la qualité des produits. J’ai fait une grosse erreur dans le choix de mes premiers tissus : j’avais acheté du coton, mais pas du jersey coton et l’absence d’élasticité m’a donné une poupée toute ridée au cou, une petite mamie ! Bref, le site Marotte et Cie fournit des produits d’excellente qualité. En revanche, un petit avertissement qui pourra peut-être vous aider dans le choix de vos produits si vous commandez chez eux. Les photos des jerseys pour la peau et des mohairs pour les cheveux sont un peu plus pâles que dans la réalité. Du coup, lorsque j’ai reçu mes premiers produits, j’ai eu quelques doutes, trouvant les tissus trop « flashis ». Il vaut mieux le savoir et faire son choix en conséquence… sans inquiétude, d’autant plus que tous ces matériaux sont très jolis et ne sont plus du tout « flashis », lorsqu’ils forment la poupée.

Le Tuto !!!

Le corps de la poupée

Je commence toujours par le corps de la poupée. Ainsi, une fois qu’il est fait, je peux modeler la tête de façon à ce qu’elle soit proportionnée au corps. Les pieds seront faits séparément et simultanément.

Le corps est composé de deux parties afin de respecter le droit fil du tissu et d’assurer un bon maintien à la poupée, sans trop laisser de couture.

Tout d’abord, il vous faut doubler le tissu. Les jerseys fournis par Marotte et Cie présentent l’avantage d’arriver en tubes, prêts à l’emploi. Je me sers de tissu mesurant 50 cm*80 cm.

IMG_0377

Rapportez les pièces du patron sur le tissu et découpez, sans oublier de faire une entaille pour la tête.

IMG_0379

Je commence par coudre les jambes, sur la couture extérieure et l’entre-jambes. Puis je les laisse temporairement de côté pour faire les pieds. J’ai choisi de faire des pieds différents des autres poupées Waldorf afin de leur différencier de la jambe. Cela présente le désavantage de rajouter une couture apparente sur le corps de la poupée, mais c’est un défaut qui peut être facilement caché par les chaussettes ou chaussures.

IMG_0381

Les deux ronds à gauche sont les dessous de pieds et les deux bandes à droits les dessus.

IMG_0385

Je couds le creux du dessus du pieds, cela imitera la forme des orteils.

IMG_0382

 Je couds les dessous de pieds avec les dessus.

IMG_0383

Je couds ensuite le pieds à la jambe. Lors de cette étape, il faut faire attention à faire une couture droite et je dispose la couture latérale du pied sur l’intérieur.

IMG_0388

Une fois les pieds et les jambes cousus ensemble, je les rembourre. La couture articulant les jambes à l’aine aura lieu plus tard.

Une fois ces étapes terminées, je passe au haut du corps

IMG_0389

 

Je couds les parties latérales du haut du corps, en m’arrêtant aux épaules. La couture des épaules et la jonction avec la tête seront faites plus tard.

IMG_0391

 

Je rembourre les bras en faisant attention que la laine cardée parvienne bien jusqu’à l’intérieur du pouce. La couture de l’articulation du bras aura lieu plus tard.

La tête

Cette étape est très importante, le corps de mes poupées est le même d’une poupée à l’autre - y compris pour les poupons - autant qu’il est possible. Pour la tête, je procède d’une toute autre façon.

J’ai bien une pièce de patron pour la tête, mais elle n’indique qu’un maximum à ne pas dépasser.

C’est dans le façonnage de la tête, des joues, de la tête qu’une bonne partie de l’identité de la poupée se joue. Il en sera de même au moment de la broderie des yeux et de la bouche.

IMG_0392  IMG_0393 IMG_0395

 

Je façonne la laine cardée de façon à ce que celle-ci forme une boule ovale. Je prends ensuite un tube de jersey blanc d’environ 50 cm de long sur 6 cm de large au sommet duquel j'ai fait un nœud avec du fil nylon. Je fais un petit nœud solide en nylon à la base de la boule.

IMG_0395IMG_0396 IMG_0398

Je sépare la boule ovale en deux grâce à un fil de nylon : une boule bien ronde qui deviendra la tête et une boule plus petite qui sera introduite dans le tronc, pour un bon maintien de la tête sur les épaules. (photo en haut à gauche). Je vais ensuite dessiner les traits du visage à l’aide d’une longue aiguille. A mi-hauteur de la tête, au niveau de l’oreille, je transperce la tête du côté droit vers le côté gauche, je fais passer le fil sur le devant de la tête pour former la ligne des yeux et je fais un nœud sur le côté droit. (photo en haut à droite). Je reproduis cette opération trois fois : pour marquer la ligne du menton, de la nuque et au sommet du « crâne » (photo latérale du bas)

Attention, cette étape est importante quant à la détermination du caractère de la poupée.

IMG_0399

Leur petit nez tout mignon est une des particularités des poupées Waldorf. Je dessine sur la sous-tête un rond de 1,5 cm de diamètre, à 0,5 cm en dessous de la ligne des yeux. J’imagine que c’est un cadran de montre. Je passe l’aiguille à 3h et je la ressors à 9h, je la rentre à 10 et je la ressors à 4h, je la rentre à 5h et je la ressors à 11h et ainsi de suite. Une fois tout le tour du cadran effectué, le petit nez apparaît. Pour solidifier le tout, je fais un second tour.

IMG_0400  IMG_0403

J'applique ensuite le jersey contre ma sous-tête.

IMG_0401  IMG_0402

   IMG_0404

Toutes les coutures auront lieu sur le derrière de la tête car elles seront cachées par les cheveux.

 IMG_0405  IMG_0406

Je commence par coudre le sommet de la tête et j'en rabats les bords sur l'extérieur pour que le tout soit plat. Ensuite, je couds tout le derrière de la tête.

IMG_0408

 Avec les restes de tissu, je fais une sorte de tube (pièce pour laquelle je ne fais pas de patron) que je couds autour du cou et que je rembourre solidement pour que la tête de tienne bien dans le corps.

 IMG_0409

Je glisse la tête dans le corps par le haut.

 IMG_0410   IMG_0412  IMG_0413

Je ferme les épaules jusqu'à la tête et je couds tout le tour de la tête au reste du corps.

 IMG_0411  IMG_0414

Je couds désormais la ligne des bras afin de marquer la séparation avec le tronc. Attention à ce que votre ligne soit bien droite et à ne pas faire des points trop larges et trop apparents.

 IMG_0415

Je rembourre le haut du corps.

 IMG_0416  IMG_0417

Je couds les articulations des jambes, comme je l'ai fait pour les bras, puis je rembourre la bas du corps.

 IMG_0418  IMG_0419  IMG_0420

Etape délicate, il faut désormais coudre le haut du corps aux jambes, en cousant sur les mêmes lignes que celles qui ont servi à l'articulation des jambes.

 IMG_0421

Le corps est fini ! Ah, non, le visage !

IMG_0422

Je pique des aiguilles aux emplacements où je souhaite voir les yeux et la bouche. Cela permet de visualiser pour ne pas se tromper.

 IMG_0423 IMG_0424

Les yeux et la bouche sont brodés avec du fil de coton, à partir du derrière de la tête. Cette étape est très importante que cela soit dans le choix des couleurs, qui doivent selon moi respecter une certaine harmonie, ou dans leur disposition. C’est à vous de trouver un juste équilibre dans leur dessin.

Les cheveux

 IMG_0425   IMG_0426 

Je me sers d’un crochet n°5. Sur une chaînette de 4 mailles en l’air, je crochete deux demi-brides dans chaque maille. J’effectue un second tour en crochetant en demi-brides : une maille sur deux, je crochete deux demi-brides dans la même maille pour réaliser une augmentation. Je continue ainsi sur plusieurs tours jusqu’à ce que mon bonnet fasse 5 à 6 cm de diamètre. Ensuite, j’espace les augmentations en ne les effectuant que toutes les 3 mailles. Le nombre de tours à effectuer dépend de la tête de votre poupée. Il doit recouvrir la tête de manière à dissimuler toutes les coutures disgracieuses et dessiner le front et les joues. Il faut ensuite fixer le bonnet sur la tête.

 
IMG_0427 IMG_0428

Je coupe des longueurs doubles de laine de différentes tailles : les cheveux sont plus longs sur le haut de la tête que sur la nuque. Je glisse le crochet sous une maille du bonnet et j’attrape une mèche de cheveux en son milieu. Je tire cette mèche sous la maille grâce à mon crochet. Je me retrouve avec une double mèche de cheveux « coincée » passant sous une maille du bonnet : l’extrémité de la mèche tenue par le crochet forme une boucle. Je passe l’autre extrémité de la mèche, faite de deux fils, dans cette boucle et je tire, formant ainsi un nœud. Ma première mèche de cheveux est posée. Il suffit de répéter l’opération autant de fois que vous le voulez. Une fois la tête recouverte de cheveux, il faut égaliser les longueurs suivant la coupe de cheveux que vous voulez donner à votre poupée.

IMG_0430

Finalement, ce sera un poupon !!!

Les joues

Elles constituent ma dernière étape. Ainsi, le poupon prend vie.

 IMG_0431

Je crayonne en rouge (avec un crayon à aquarelle) en appuyant fort un bout de tissu puis je frotte ce morceau de tissu sur les joues de ma poupée. Il est conseillé de faire un essai sur un autre bout de tissu avant de passer directement aux joues de la poupée, pour voir le résultat.

 IMG_0432

Et voilà !  Bon, ce sera la seule apparition de Mathieu car ce jeune homme est le cadeau de Noël de mon papa ! Aussi, il disparaîtra jusqu'au 25 décembre !